Russie 2018 : Horizon pour l’Argentine et le Brésil

Brésil mondial 2018, Argentine mondial 2018, Brésil Russie 2018, Argentine Russie 2018, Equipe Brésil 2018, Equipe Argentine 2018

La Coupe du monde 2014 vient de s’achever. Les amoureux du cuir rond devront attendre 4 années pour voir les plus grandes stars à nouveau dans une même compétition des nations au plan mondial. D’ici à là, plusieurs changements devraient intervenir dans le rang des nations traditionnellement plus en vue dans les grandes compétitions de football. Nous nous sommes intéressés à quelques-unes d’entre elles, histoire de voir ce qui pourrait être leur ossature.

Argentine, pour mieux faire en Russie 2018

Après avoir atteint l’étape de la finale cette année, l’équipe d’Argentine sera en phase de transition en 2018. Certes, l’actuel sélectionneur Alejandro Sabella est sur le départ, mais les changements qu’il a opérés dans l’équipe devraient servir de fondement pour son successeur. La formation Albicéleste est un mélange de jeunes pousses et de joueurs d’expérience. De fait, quelques noms ont encore de beaux jours devant eux. C’est difficile de dire combien de ballons d’or Lionel Messi aura glanés d’ici 2018, mais il est certain que l’actuel joueur du Barça sera encore là dans 4ans pour mener son équipe. Il est fort probable que l’émergence de Mauro Icardi constituerait une vraie pression pour Gonzalo Higuain, mais tout dépend du rythme avec lequel le jeune de l’Inter évolue. Érik Lamela sera devenu plus régulier en sélection alors qu’Angel Di Maria aura comme menace Manuel Iturbe.

En défense, Mateo Musacchio devrait être au top de sa forme s’il continue par se développer tel qu’il le fait actuellement. Sergio Romero devrait être toujours dans les cages pour ce qui serait son troisième mondial de suite. La grande inquiétude concerne Javier Mascherano qui aura 34ans. Il y a toutefois de fortes chances de le voir encore sous le maillot argentin du fait notamment de son charisme, son leadership et sa polyvalence.

Brésil, pour se racheter en Russie 2018

Beaucoup de débats se mènent autour de ceux qui ne devraient plus porter le maillot brésilien, mais la formation Auriverde dispose également d’un certain nombre de joueurs qui arriveront à maturité en 2018. Tout dépend de la politique que les dirigeants vont entreprendre. À 26ans, Neymar aura un rôle plus accru à jouer. Pareil pour Oscar qui est le plus à même d’évoluer en numéro 10. Marcelo 30ans et David Luiz 31ans en Russie 2018 devraient continuer par être des éléments importants du dispositif défensif. À 33ans, il est difficile d’imaginer Thiago Silva toujours aussi influent. Si Luiz Gustavo devait continuer à porter le maillot jaune et bleu, tel n’est pas le cas des joueurs comme : Fred, Jo et Hulk qui viennent de disputer leur dernière coupe du monde. Même chose pour : Julio César, Dani Alves, Maicon et Fernandinho.

Rafael Cabral qui est l’une des plus belles promesses du foot brésilien devrait être dans les cages, à condition de se montrer plus régulier avec le Napoli en série A. Dans le cas contraire, Diego Alves du fC Valence offre une alternative crédible. Marquinhos qui aura 24ans semble être prédisposé à remplacer Thiago Silva en défense centrale. Doria du club de Botafogo est également là. Au poste de latéral droit, le très athlétique Danilo du Fc Porto est une option à considérer. Le milieu de terrain du Spartak Moscou, Romulo a un vrai potentiel. Son évolution a été longtemps perturbée par des blessures, mais il a toutes les potentialités d’être une star dans 4ans s’il se remet d’aplomb. Pareil pour Lucas Moura qui aura sans doute accumulé beaucoup d’expériences.

Le vrai problème du Brésil concerne le poste de numéro 9 qui fait cruellement défaut. Hernane et Alan Kardec n’ont pas le bagage nécessaire. Alexandre Pato a un immense potentiel, mais ses blessures récurrentes sont un obstacle. La carrière de Léandro Damiao a été quelque peu perturbée récemment, mais s’il rejoint une grande écurie d’Europe et se montre régulier, il pourrait conduire l’attaque de la Selecao. Gabriel, le prodige de Santos qui aura 21ans pourrait être aussi une carte à jouer.

About the author /


Post your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *